Chronique du 28 Septembre 2013

 

 Chronique à partir 32:20

 

Salut à toute l’équipe, c’est Gérard de la rue de Dakar.

Je suis actuellement à la Grande-Motte sur la plage avec ma femme Yvonne, qui est vachement aphone, car elle me gueule dessus parce que je vous écoute trop fort. Voilà, c’était juste pour vous faire un bisou, bonnes vacances et n’oubliez pas de voter Balladur !

Gérard de la rue de Dakar, qui en a une grande motte

 

En effet j’avais du courrier très très en retard d’un audilecteur qui l’était encore plus.

 

 

Transformers, Iron Man, Man of Steel, Pacific RIM et vous en parliez la semaine dernière entre deux blagues douteuses, le retour de Robocop sur grand écran.

Avec tous ces films, vous ne pensez pas que le lobby de la métallurgie y est pour quelque chose ?

Steve Austin, l’homme qui bipait aux aéroports

 

 

La semaine dernière c’était les 12 ans de AZF, un évènement effroyable survenue, hasard du calendrier, 10 jours après les tragiques évènements du 11 septembre.

Seulement tout cela n’était rien comparé au drame que je vais vous infliger ! (niark niark)

Moi Marcel Bagnol, je vais devenir l’auteur de l’acte terroriste le plus dévastateur de ce siècle ! Je n’ai pas réussi à mettre l’anthrax dans ma lettre, en effet c’est en demandant sur le forum de « comment ça marche » que j’ai appris que par email ça ne fonctionnait pas très bien.

Peu importe ! Après avoir nettoyé l’anthrax que j’avais éparpillé dans le port USB de mon PC, un gentil internaute de ce forum m’a donné ce virus infernal qui d’après lui va faire tout péter ! AHAH !

Je vous laisse apprécier mon cadeau, bisous.

Marcel Bagnol, terroriste connecté

 

J’ai donc reçu l’étrange email de ce monsieur avec une pièce jointe nommé « Ceci n’est pas un virus ». Je l’ai donc tout naturellement ouverte, certainement dû à mon excès de naïveté chronique que je soigne, avec l’aide de mon médecin, qui me prescrit toutes les semaines des pilules « Smarties » qu’il me facture en liquide 150€ l’unité. Mais je m’égard.

Marcel Bagnol avait raison, il a tout fait péter. Maintenant à chaque fois que je tape sur une touche de mon clavier, un Nian Cat géant apparaît occupant tout l’espace de mon écran et pette des arcs en ciel. Je ne vous raconte pas le temps qu’il m’a fallu pour rédiger cette chronique. A la semaine prochaine.